Un site stratégique et emblématique

France,érault (34), Sète, vue de l'entrée est de la ville depuis le Mont Saint-Clair

France, Hérault (34), Sète, vue de l'entrée est de la ville depuis le Mont Saint-Clair


L e site de l'entrée Est de Sète, avec le remblaiement de la lagune, s'est développé avec le commerce du vin (en témoignent les anciens chais présents sur site) puis a muté vers des activités industrielles et artisanales, en lien avec l’occupation ferroviaire notamment.

Actuellement en état de friche, ce site de 75 hectares, dans le dernier quartier aménageable de la ville et desservi par la RD2 et la RD600, est en cours d'études pour devenir un futur quartier de vie, à proximité du futur Pôle d’Echange Multimodal (PEM) de la gare et à 10 minutes du centre-ville.

« Il s’agit de faire passer l’agglomération dans une dimension supérieure, en faire LE pôle littoral du système métropolitain ainsi qu’un quartier mixte, en interface avec le port et tourné vers la haute qualité environnementale et les nouvelles technologies. » François Commeinhes, Président de Thau Agglo.

Ici, la ville se renouvelle pour tous

Chiffres clés :
o 75 hectares
o 4 secteurs d'aménagement autour de la gare et du port.
o 200 000m2 de potentiel résidentiel et 40 000m2 de potentiel d'équipements et activités.
o Près de 3000 logements à terme dont 30% en accession sociale et une part en abordable

Dates clés :
• 2018 : ouverture du Conservatoire dans les Chais des Moulins et du nouveau pont de franchissement du canal de la Peyrade au droit de ce dernier
• 2018-2028 : poursuite des aménagements.
• Après 2028 : libération du foncier SNCF avec aménagement d'une zone commerciale.
Fortement marqué d'une identité portuaire et maritime (port, canaux et bassin du midi), ce projet, dont l'achèvement est envisagé en 2035, a pour objectifs de :
• limiter l’étalement urbain,
• participer au désenclavement du centre-ville, par la création de nouvelles infrastructures routières et d'une offre de transport diversifiée,
• contribuer à améliorer les connections avec Montpellier par la création d'un pôle d'échanges multimodal (PEM),
• répondre au besoin de logements (actifs, jeunes ménages), apporter de nouveaux services et équipements à la ville,
• développer une offre économique complémentaire à l’existante,
• protéger l’environnement.

Un défi pour un modèle de mixité

vue-01-16SDPar ce projet, Thau Agglo souhaite créer un quartier de vie connecté au centre-ville :

– des usages multiples et complémentaires (habitat, espaces publics, activités dont celles de logistique et de l’industrie),
– une offre de logements en créant un quartier résidentiel de 3000 logements, avec 30% de logements sociaux et une part de logements « abordables », notamment en direction des jeunes ménages,
– des espaces publics de qualité, des équipements avec une densité respectueuse du bien-être de ses habitants,
– une offre culturelle dans les anciens Chais des Moulins par l’accueil d’un conservatoire de musique intercommunal,
– des connections à la gare et au centre ville par une offre de transport performante.

Un défi économique

Le projet urbain sera lié au développement des zones d'activité importantes de l'agglomération, notamment le parc aquatechnique et la zone industrielle des eaux blanches, ainsi que le sud du canal à l'est de l'entrée du Port.

L’enjeu économique du projet urbain est de taille ! Dans ses intentions, la Communauté d’Agglomération imagine consacrer une part importante des terrains aux activités économiques :
– pépinière d’entreprises,
– nouvelles activités et entreprises, pôle tertiaire,
– complexe hôtelier, ...
– activités nautiques et commerciales autour du port de plaisance,
– création de loisirs récréatifs en lien notamment avec un équipement culturel,
– développement d'activités commerciales de proximité pour la vie de quartier.

Un défi environnemental

croissance-verteThau Agglomération a pour ambition de limiter l’impact écologique de ce développement urbain du centre de l’agglomération.
Le projet a été labellisé en 2015, "Territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEP-CV)" par le Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie.

Une ligne de conduite environnementale globale sera proposée et des solutions d’énergies renouvelables seront privilégiées pour le futur quartier :
• mise en place d’un réseau de chaleur utilisateurs les ressources énergétiques locales (et pourquoi pas la mer)
• une implantation des bâtiments adaptée au climat local, des ilots de fraicheur, et de protection contre le vent implantation bioclimatique des bâtiments,
• une démarche de projet concertée et labellisée (écoquartier et bepos et HQE des équipements publics),
• la sobriété dans la gestion des ressources : dans le réemploi des matériaux, trouver des solutions locales de gestion des pollutions, adapter le terrain au risque de submersion marine, ...

Un défi de mobilité

Gare-de-Sete_Rush_03 BDCe projet de désenclavement de la ville-centre ne peut se faire sans la création de nouvelles infrastructures routières et de transports en commun.
Autour la modernisation de la gare SNCF en futur Pôle d’Echange Multimodal (PEM), de nombreux aménagements et connexions seront prévus pour favoriser la fluidité entre les quartiers.
– une offre de transports diversifiée avec des transports en commun, des modes doux (piétons, vélos) et une réorganisation des routes pour améliorer les flux Est - Ouest,
– la création de nouveaux franchissements pour désenclaver le quartier,
– l’aménagement des quais en espaces de promenade ouverts et paysagés, tout en respectant les usages portuaires.

Les espaces publics (espaces verts, loisirs, parkings relais) occuperont ainsi près de 50% de la surface du futur quartier.

Une démarche évolutive, dans la durée

Ce projet de 75 hectares, divisé en 4 secteurs articulés autour de la gare ou la zone SNCF et le port, est phasé en deux temps :
• l’aménagement de la partie Sud à l’horizon 2025 avec une mixité économique et résidentielle
• et l’aménagement de la partie Nord à l’horizon 2035 qui dépendra de la libération d’espaces occupés aujourd’hui par la SNCF et du remblaiement de zones inondables.

Proposé par l’équipe d’urbanistes, le plan guide suggère et aide à planifier la métamorphose du site sur la durée. Cet outil original et évolutif établit un état des lieux de l’existant et propose des hypothèses à 20 ou 30 ans. Il a la particularité d’évoluer au fil du temps, de l’actualité et des projets. Son graphisme intègre les diverses composantes de la transformation urbaine : habitat, activités économiques, espaces publics ou encore équipements sont représentés par des couleurs distinctes qui aident l’utilisateur à se repérer.

Modalités et calendrier de la concertation

Les intentions du projet découlent d'un long processus où la concertation joue un rôle déterminant.
Le 15 octobre 2015, Thau agglo a lancé une concertation volontaire ouverte jusqu’au 31 mars 2016, qui permet d'informer et de dialoguer sur les différents sujets du projet.

Les modalités de concertation
• 2 réunions publiques ouvertes à tous :
o la 1ère s'est déroulée le lundi 21 décembre en présence de 200 personnes,
o La prochaine réunion publique se tiendra le jeudi 10 mars 2016, au 48bis quai des moulins à Sète,
• Un registre de concertation est consultable à l’hôtel d’agglomération (4, avenue d’Aigues à Frontignan), accompagné d’un document de présentation du projet ;

Après le 31 mars 2016 :

– Thau Agglo définira l’opportunité et les caractéristiques du projet ;
– L'enquête publique permettra la diffusion de l'information et la poursuite des échanges avec le public, en vue de la création d'une Zone d'Aménagement Concerté (ZAC), lançant ainsi le démarrage des études approfondies.

A ne pas manquer

Vidéo

Actualités

4 février 2016 dans Projet Entrée EST

PROJET URBAIN SETE ENTREE EST 2025 - 2035

Thau Agglo s’engage dans une démarche volontariste du développement de son territoire dans l’objectif de le rendre de plus en plus attractif, et d’améliorer le quotidien de se habitants. L’aménagement...

Lire la suite

Télécharger

Partager

2015

Etudes préalables
Etude d'impact
Lancement de la concertation

1er semestre 2016

Bilan de la concertation réglementaire

Mise à disposition de l'étude d'impact

Signature de la charte écoquartier

Lancement de la consultation pour la désignation d'un aménageur

2017

Création de la ZAC

Désignation d'un aménageur

Fin 2018

Réalisation de la ZAC

2019

1ers travaux

Formulaire de FAQ

Poser votre question